[email protected] 514 447-6226 (Lajeunesse) | 514 856-9053 (Gouin) | 514-500-4956 (Villeray) | 514-500-4052 (Saint-Michel) | 514-500-5136 (Parc-Extension)

Ville en vert

Offrez une passion pour Noël

Si vous êtes en panne d’inspiration pour des idées cadeaux durant les fêtes, voici quelques suggestions de végétaux faciles et originaux qui feront des heureuses et heureux ! 

Les plantes d’intérieur 

Mais qui n’aime pas les plantes d’intérieur? Personne ! Toutefois, tout le monde n’a pas le même niveau d’expertise. Voici donc quelques plantes faciles à adopter, et même à bouturer si vous en avez déjà : 

Pas trop de lumière ? 

Plante-araignée

Un classique ! À toute épreuve, elle se propage aussi aisément à partir des petits bébés qu’elle jette hors du nid. La version panachée blanche crème est aussi très facile et brise la monotonie du simple vert.

Pothos

Un jeu d’enfant ! Elle n’est pas très rancunière lorsqu’on l’oublie un peu. Très jolie en pot suspendu, elle peut aussi être « tricotée » dans un treillis comme une plante grimpante.

Philodendron grimpant

Parfaite pour les néophytes, elle pardonne facilement et se bouture facilement, même dans l’eau.

Misère

Une autre très belle en pot suspendu, qui porte assez bien son nom puisqu’on peut lui en donner une bonne dose !

Monstera

Petite Monstera deviendra géante ! Mais qui se satisfera du soleil disponible à l’intérieur. Elle demande tout de même un pot de bonne dimension pour s’épanouir.

Oxalis

Magnifique feuillage interactif (qui se recroqueville lorsqu’on la dérange un peu) et produit même des fleurs, bien que discrètes. Elle est comestible en petites quantités et peut alors décorer vos repas

Un peu plus de soleil ? 

Les succulentes sont reconnues comme étant faciles à entretenir. Il faut toutefois un bon éclairage et se retenir de les arroser trop souvent, car elles pourraient pourrir. 

Sansevière/Langue de belle-mère

Tolère bien d’être devant une fenêtre peu ensoleillée. Cependant, elle préfère les gens qui oublient d’arroser à ceux qui arrosent tout le temps !

Crassula/Plante de jade

Un petit bord de fenêtre lui suffit amplement et peut même se traiter en « Bonsaï ». 

Aloès

Utile et facile à entretenir ! Elle demande une bonne lumière.

Attention cependant. Ce sont des plantes tropicales. Elles sont donc sensibles au froid, même léger. Pour les garder en bonne santé, vous devrez faire preuve de prudence lors de vos déplacements en particulier en période hivernale. Emballez-les dans du papier bulle, des boules de papier journal ou de sacs plastiques pour les garder au chaud le temps du déplacement. Ne les conservez pas trop longtemps dans ces emballages (même en voiture). Inutile de vous dire qu’il est hors de question de les laisser emballées ainsi pour les mettre sous l’arbre de Noël avec deux semaines d’avance

Pin de Norfolk

Une autre option serait de vous procurer un pin de Norfolk en centre jardin. Bien que ce soit un conifère, il doit être rentré à l’intérieur l’hiver, notre climat étant trop rigoureux pour lui. Il peut alors être décoré pour les fêtes et reprendre son rôle de plante d’intérieur le reste de l’année. Il faut garder le terreau légèrement humide et préféré les endroits sans courant d’air et pas trop sec. 

Les semences 

Énormément de gens ont pris gout aux joies du jardinage au printemps dernier. Alors pourquoi ne pas encourager ces nouveaux passionnés ou même en convertir des nouveaux ! Même avec peu d’espace, il y a toujours la possibilité de jardiner ! 

La boutique l’Escale verte vous offre pour le temps des fêtes une panoplie d’idées cadeaux végétales, de la carte de souhaits à planter jusqu’aux ensembles complets de culture pour petits et grands ! Nous avons, pour remplir vos bas de Noël de verdure : 

Ensemble de culture Manoverde, boite cadeau de semences Tourne-Sol, et tout ce qu’il faut pour initier aux germinations !

Vous pouvez même confectionner vous-même un bas de Noël thématique avec tout ce qu’il faut : Semences, terreau et engrais, tout ça offert en vrac à la boutique ! 

Les contenants 

Les plantes d’intérieur sont, la plupart du temps, vendues dans des pots de pépinières. Très pratiques, ils ne sont pas nécessairement jolis. Et bien souvent, les jolis pots n’en sont pas vraiment… Ce sont pour la plupart des cache-pots, qui n’ont pas de trous de drainage au fond. 

Les trous de drainage sont très importants, si ce n’est obligatoire ! Ils permettent, comme leur nom l’indique, de drainer le surplus d’eau lors de l’arrosage et ainsi s’assurer que la plante ne pourrisse pas. 

Mais qu’à cela ne tienne ! Vous pouvez facilement modifier un cache-pot pour en faire un pot, il suffit alors de percer des trous au fond. Bien évidemment, il faut avoir quelques notions de base en bricolage et avoir sous la main une perceuse et une mèche. Il faut percer doucement afin de ne pas briser le fameux pot en devenir, il doit drainer, mais aussi conserver la terre ! Il est possible de le faire également avec des cache-pots de céramique ou même de verre, mais il faut alors une mèche spéciale conçue pour la céramique ou le verre. Ici, beaucoup de prudence est de mise ! Il ne faut pas mettre de poids sur la mèche, ce qui risque de briser le pot. Il est conseillé d’utiliser de l’eau sur la mèche afin de la refroidir et faciliter le perçage. 

Et bien sûr, en sachant cela, vous pouvez utiliser votre imagination et presque tout peut maintenant devenir un pot ! Tasse à café, tasse de thé avec soucoupe, bol de céréales, pot mason, etc. Laissez-vous aller !

L’élargissement de la consigne du verre et du plastique

Le verre est l’un des matériaux les plus facilement recyclables par sa capacité à maintenir ses propriétés physicochimiques lors de sa transformation. De ce fait, nous comprenons que lorsqu’il est recyclé en bonne et due forme, celui-ci a le potentiel d’être réutilisé pratiquement à l’infini. Cependant, nos collectes actuelles ne permettent pas d’exploiter ce potentiel. Lorsque le verre se retrouve dans les camions, il se brise, se contamine, et perd sa valeur. Le verre récupéré lors de la collecte des matières recyclables se retrouve à être principalement utilisé pour produire des abrasifs, des ajouts cimentaires et des agents de filtration et de remplissage. En 2015, environ 67 % du verre récupéré était utilisé comme matériaux de recouvrement alors que seulement 14 % du verre récupéré était recyclé.

En réponse à cette problématique, le gouvernement Legault a annoncé au début du mois de février dernier, la mise en place d’un réseau de 400 points de dépôts à travers le Québec. Cette initiative vise à faciliter la collecte et le recyclage du verre et plus particulièrement des 250 millions de bouteilles de verre qui sont vendues annuellement par la Société des alcools du Québec (SAQ). L’objectif d’établir un tel réseau s’inscrit dans une volonté d’élargir le système de consigne actuel sur tous les contenants de boisson. Les nouvelles mesures cibleront les contenants en plastique, verre, métal et carton multicouche de format allant de 100 millilitres à 2 litres. Ainsi, au terme du projet, l’élargissement de la consigne permettra de passer de 2,4 à 4 milliards de contenants consignable. Ultimement, l’objectif est de recycler 75 % des contenants d’ici 2025 et 90 % d’ici 2030.  

En attendant l’entrée en vigueur de ce nouveau système de consigne prévu à l’automne 2022, l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville a mis à la disposition des citoyens deux points de collecte de contenants de verre. Issu d’une initiative citoyenne, ce projet pilote a été officiellement inauguré le 23 octobre 2020. Le 17 novembre dernier a eu lieu la première levée des conteneurs et ce n’est pas moins de 7 tonnes de verre qui ont été récupérées ! L’arrondissement s’assure que le verre déposé dans les conteneurs est entièrement recyclé et traité dans des usines du Québec. Nous vous invitons à visiter les deux points de dépôts situés dans le stationnement de la SAQ Dépôts du Marché Central ainsi que celui de la place Fleury à l’intersection des rues Fleury Est et Garnier.  

Pour toute information, vous pouvez consulter le site web de la ville de Montréal au : https://montreal.ca/articles/ici-recupere-le-verre?fbclid=IwAR0y7E5XHlvjy8Iky4MMld7OVlG1zTMu3fEvb6SQUI6wD-SpwBjX_W8Io80  

Coca-Cola bottle set

Références 

Barbeau, Bernard (2020), Le système de consigne élargie à toutes les bouteilles et cannettes. https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1497899/systeme-consigne-bouteilles-canettes-vin-spiritueuxConsulté le 27 novembre 2020.  

Gouvernement du Québec (2020), Consigne et recyclage du verre – La SAQ s’engage à mettre son leadership à profit pour réduire son empreinte environnementale. https://www.quebec.ca/nouvelles/actualites/details/consigne-et-recyclage-du-verre-la-saq-sengage-a-mettre-son-leadership-a-profit-pour-reduire-son-empr/Consulté le 27 novembre 2020.  

RECYC-QUÉBEC (2019), Mémoire déposé dans le cadre du mandat d’initiative sur les enjeux de recyclage et de valorisation locale du verre. https://www.recyc-quebec.gouv.qc.ca/sites/default/files/documents/memoire-enjeux-recyclage-valorisation-verre.pdfConsulté le 27 novembre 2020. 

RECYC-QUÉBEC (2019), Modernisation de la collecte. https://www.recyc-quebec.gouv.qc.ca/entreprises-organismes/mieux-gerer/consigne/foire-aux-questionsConsulté le 27 novembre 2020.  

Robillard, Jean-Philippe (2019), Recycler le verre reste un défi. https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1163614/recyclage-verre-quebec-enfouissement-depotoir-centre-de-tri. Consulté le 27 novembre 2020.  

Ville de Montréal (2020), Ici, on récupère le verre. https://montreal.ca/articles/ici-recupere-le-verre?fbclid=IwAR0qQRKoeaUfSadBqZYQXQVa4U5ySO-NcjclZ7THQvGcxT0-h3-AoZSKXc0Consulté le 27 novembre 2020.