[email protected] (514) 447-6232 (Lajeunesse) | 514 856-9053 (Gouin) | 514-500-4956 (Villeray) | 514-500-4052 (Saint-Michel) | 514-500-5136 (Parc-Extension)

Ville en vert

Réduire son empreinte écologique pour un avenir durable

Qu’est-ce qu’est l’empreinte écologique ?

L’empreinte écologique correspond aux ressources nécessaires pour subvenir aux habitudes de vie d’une population. Habituellement, l’empreinte écologique est représentée par le nombre de planètes Terre nécessaires pour subvenir aux besoins d’une population donnée. Par exemple, l’empreinte écologique du Canada est équivalente en moyenne à 7.5 hectares de superficie, par Canadien. Si l’ensemble de la planète avait les mêmes habitudes énergivores que les Canadiens, il nous faudrait l’équivalent de 4,8 planètes Terre pour répondre à nos besoins de consommation.

Qu’est-ce que le développement durable ?

Le développement durable est « Un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. » – Commission Mondiale sur l’Environnement et le Développement, 1987. En bref, le développement durable c’est trouver un équilibre entre la société, l’économie et l’environnement. Cet équilibre permet à la Terre d’être un endroit vivable, viable et équitable pour les populations d’aujourd’hui, mais également de demain.

Quel est le lien entre le développement durable et l’empreinte écologique ?

Les deux vont main dans la main. Plus l’empreinte écologique d’une population est élevée, moins celle-ci est durable et vice versa.

L’importance de réduire son empreinte écologique

Tout le monde a une empreinte écologique, qu’on le veuille ou non. Cependant, certains en ont des plus importantes que d’autres. Ces différences s’expliquent par les habitudes de vie propre à chaque individu. Plus notre empreinte est grande, plus celle-ci a un impact négatif sur la santé de notre planète et sur la nôtre en fin de compte. C’est pourquoi le changement vers un avenir durable est crucial pour un pays tel que le Canada, dont l’empreinte écologique de sa population est 4,8 fois trop élevée.

Comment réduire son empreinte écologique ?

Réduire son empreinte écologique n’est pas si sorcier que ça ! Cela demande seulement une petite réorganisation de certaines habitudes de vie et le tour est joué !

Voici quelques idées qui permettent de réduire nos empreintes écologiques :
  • Se déplacer à vélo, en transport en commun ou à pied pour limiter le CO2 émis dans l’atmosphère par les voitures qui contribuent au réchauffement climatique global.
  • Bien trier ses déchets. En réduisant nos ordures, on contribue à réduire les émissions de GES dans l’atmosphère qui proviennent des centres d’enfouissement qui sont directement liés au réchauffement climatique.
  • Acheter des produits locaux permet de ne pas participer à la mondialisation, mais permet également de réduire les émissions de GES et d’encourager notre économie locale.

C’est en faisant des petits gestes tels que ceux énumérés ci-haut que l’on pourra atteindre un jour un équilibre entre nos activités humaines et la planète qui nous accueille.

Sources :

World Wildlife Fund. L’empreinte écologique est un outil développé par le Global Footprint Network qui permet de mesurer la pression qu’exerce l’homme sur la nature. World Wildlife Fund. https://wwf.panda.org/fr/wwf_action_themes/modes_de_vie_durable/empreinte_ecologique/

Ministère de l’environnement et de la lutte contre les changements climatiques. À propos du développement durable. https://www.environnement.gouv.qc.ca/developpement/definition.htm

Ministère de l’environnement et de la lutte contre les changements climatiques. À propos du développement durable. https://www.environnement.gouv.qc.ca/changements/ges/reglement.htm

L’équipe de Perspective monde. Dépôt du Rapport Brundtland sur l’environnement. Perspective Université de Sherbrooke. https://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMEve/873 https://www.zone.coop/fileadmin/Stockage/Cooperative/Empreinte_ecologique.pdf