[email protected] (514) 447-6232 (Lajeunesse) | 514 856-9053 (Gouin) | 514-500-4956 (Villeray) | 514-500-4052 (Saint-Michel) | 514-500-5136 (Parc-Extension)

Ville en vert

Préparer son potager urbain ou son carré d’arbre

La saison du jardinage bat son plein et plusieurs d’entre nous se lancent dans l’élaboration d’un potager en pleine terre ou dans le verdissement d’un carré d’arbre comme on en trouve bien souvent sur les trottoirs à Montréal. Avant de commencer, quelques éléments sont à considérer pour atteindre les résultats souhaités. Que ce soit sur son balcon ou en pleine terre, trois réflexions sont à avoir lorsqu’on jardine.

L’ensoleillement

D’abord, il faut s’interroger sur l’ensoleillement que reçoit notre futur espace vert. En effet, tout dépendamment du nombre d’heures d’ensoleillement direct, nous devrons choisir nos plantes en conséquence. Ainsi, il sera difficile de faire pousser des haricots qui requièrent autour de huit heures d’ensoleillement si on ne peut que leur en offrir quatre. Mais ne vous inquiétez pas, ce n’est pas parce que votre parcelle de terre est dans un endroit assez ombragé que cultiver est impossible : préférez des verdures (laitue, mesclun, épinard, bok choy, bette à carde…), des crucifères (chou-fleur, chou-rave, brocoli, kale…), des légumes qui ont un intérêt pour leurs racines, tige ou bulbe (rutabaga, radis, panais, poireau, oignon vert, betterave).

L’eau

Il est aussi essentiel de vérifier la proximité d’une source d’eau pour arroser ses plantes tout au long de la saison. Lors de la plantation, il sera nécessaire d’arroser abondamment la terre, afin que les végétaux puissent bien s’enraciner. Avec les carrés d’arbre situés sur le trottoir, il est parfois complexe d’avoir un accès à l’eau à proximité. Pour limiter les allé et retour avec un votre arrosoir, l’idéal est de mettre une bonne couche de paillis. Celui-ci agira comme couche protectrice au sol et lui permettra de garder son humidité plus longtemps. Pour votre jardin, il est possible d’installer un tuyau microporeux pour faciliter nettement l’arrosage.

La terre

Tout aussi essentiel, on s’assure de donner à nos plantes une terre de qualité afin qu’elles aient tous les nutriments nécessaires pour bien pousser. Pour ce faire, il faut d’abord vérifier les propriétés de notre sol. Si celui-ci nous semble lourd et compact, c’est probablement parce qu’il est trop argileux. Au contraire, s’il est fin et léger, c’est qu’il est trop sablonneux. Que votre terre soit argileuse ou sablonneuse, la solution est la même : ajouter une bonne quantité de compost. Cela vous permettra d’avoir une belle terre humifère qui sera le meilleur substrat pour vos végétaux.

À vos marques, prêt, jardinez!

Référence :

Le jardinier Paresseux. Légumes pour la (mi)-ombre.