[email protected] (514) 447-6232 (Lajeunesse) | 514 856-9053 (Gouin) | 514-500-4956 (Villeray) | 514-500-4052 (Saint-Michel) | 514-500-5136 (Parc-Extension)

Ville en vert

3 mythes alimentaires décortiqués !

mythes alimentaires décortiqués

Les croyances au sujet des aliments sont nombreuses !  Ce n’est pas toujours facile de s’y retrouver. 
Dix mythes vont être à l’honneur pour les prochains mois… Dans cette capsule nous allons décortiquer ensemble nos trois premiers mythes alimentaires, et rétablir la vérité. 


orange vitamine C

L’orange est la reine de la vitamine C 

Mythe !

Et oui l’orange ne remporte pas la palme de l’aliment le plus riche en vitamine C.  

En effet, il existe d’autres fruits et légumes plus riches en cette vitamine. Les fruits tropicaux comme la goyave, la papaye ou encore le kiwi sont plus riches en vitamine C que l’orange. Mais pas besoin d’aller chercher si loin pour faire le plein de vitamine C! Le Québec produit des fruits et légumes considérés comme d’excellence source de vitamine C : la fraise, le poivron rouge, le chou Bruxelles, le brocoli, le chou rouge et le persil. 

Bon à savoir! La vitamine C est fragile : sensible à l’air et à la chaleur elle se dégrade rapidement. Consommer les fruits et légumes crus quand c’est possible est un bon moyen de faire le plein de vitamine C! 


aliment surgelé

Les fruits et légumes surgelés sont de moins bonne qualité nutritionnelle que les frais 

Mythe !

Les fruits et légumes surgelés ont conservé leurs vitamines et minéraux pour deux raisons : ils sont cueillis à pleine maturité et il ne s’est passé que quelques heures entre la récolte, la préparation et la congélation. Ils sont définitivement de bons choix nutritifs.  

Petit truc si vous ne voulez pas vous retrouver avec de la purée de fraise ou de bleuet dans votre congélateur : disposer sur une plaque les fruits de façon qu’ils ne se touchent pas. Mettez-les au congélateur pour une heure, ensuite transférez-les dans vos contenants ou sacs de congélation. Et voilà, le tour est joué !  


manger végé protéine

Manger végé c’est s’orienter vers une carence en protéines 

Mythe !

Pour des raisons de santé, environnementales ou encore de respect pour la vie animale, de plus en plus de personnes optent pour réduire ou supprimer la viande dans leur alimentation. Quand l’alimentation végétarienne ou végétalienne est bien équilibrée, il n’y a aucune crainte à avoir! Cependant, il est important de savoir où aller chercher les protéines végétales. 

Les protéines végétales se retrouvent principalement dans les légumineuses, les noix et les graines. Par exemple, une tasse (250 ml) de lentilles nous donne 18g de protéines, 15g pour une tasse de pois chiches et 8g pour ¼ de tasse (60 ml) de graines de citrouilles. Quand on sait que 75g de viande contient 20g de protéine, les légumineuses, noix et graines nous offrent de belles opportunités. 

Et ces aliments ne nous apportent pas que des protéines! Ils sont aussi riches en fibre et en fer. Cependant, l’absorption du fer végétal est plus difficile que celle du fer animal, la solution est de consommer une source de vitamine C en même temps pour combler ses besoins : la vitamine C va aider à l’absorption du fer végétal durant la digestion. 


Dix mythes vont être à l’honneur pour les prochains mois… Abonnez-vous à notre infolettre ou notre page facebook pour rester bien informé, et faire des choix alimentaires justes et éclairés !