[email protected] (514) 447-6226 (Lajeunesse) | 514 856-9053 (Gouin) | 514-500-4956 (Villeray) | 514-500-4052 (Saint-Michel) | 514-500-5136 (Parc-Extension)

Recycler, par où commencer ?

Une application pour vous aider à recycler 

On se demande toujours ce qui va dans le bac de recyclage ou dans la poubelle.  

Le saviez-vous ? Jeter vos appareils électroniques ou vos matières dangereuses dans la poubelle ou au recyclage peut impacter votre santé et l’environnement. Il est donc important de s’en préoccuper et de les disposer au bon endroit

En effet, dans le monde, seul 17% des déchets électroniques sont recyclés. Ils se composent de matières dangereuses, telles que le mercure1, le plomb qui peuvent avoir des conséquences sur la santé et la pollution des sols et nappes phréatiques. 

Au Québec, 6% du matériel informatique et électronique seulement est recyclé, même si 80% des pièces informatiques et électroniques sont recyclables ou réutilisables, selon Recyc-Québec.2 

La meilleure pratique est donc de garder le plus longtemps possible ses appareils. Mais si vous décidez d’acheter une nouvelle télévision par exemple, votre magasin d’électronique peut souvent reprendre votre ancien modèle. Préférez donc un magasin qui reprendra votre équipement et s’occupera de son recyclage. 

Pensez également, si votre appareil fonctionne toujours, à donner à une association avant de le jeter ou bien essayer de le revendre. Si vous n’en avez plus besoin, cela pourra toujours faire le bonheur de quelqu’un. Des ateliers de réparation pourraient également vous aider à remettre à neuf votre appareil avant de vous en départir. 

Pour vos téléphones portables, tablettes, appareils photo, chargeurs, casques, cartouches d’encre et tout autre petit appareil électronique, on retrouve de plus en plus de bacs Électrobac dans les centres commerciaux, dans les universités ou dans le métro. En les déposant dans le bac, ils seront remis à neuf, vidés de leurs données confidentielles et remis en circulation. https://www.electrobac.com/fr/a-propos-du-bac-pour-electroniques/ 

Les lieux de dépôts officiels sont recensés sur ce site https://www.recyclermeselectroniques.ca/qc/ou-recycler/ 

L’écocentre vous permet également de recycler tous vos équipements électroniques et matières dangereuses.  

Utilisez l’application ça va où? qui vous aidera à y voir plus clair dans le tri.  

Cette application accessible sur les téléphones intelligents, tablettes et sur votre ordinateur vous indique quoi faire avec plus de 800 produits de consommation.  

Elle permet également d’identifier les endroits où ils peuvent être apportés si leur destination n’est pas le bac de recyclage.  

Un outil de géolocalisation permet de repérer facilement les dépôts plus spécialisés et les écocentres, avec les heures d’ouverture, à proximité de chez vous. 

Les 1001 vies du papier.

Je suis de cette école qui aime le papier. Comme je suis quelqu’un de visuel, j’ai besoin de prendre des notes écrites pour me souvenir.  

J’ai à cœur mon environnement et j’ai conscience que le papier c’est une consommation de ressources mères telles que le bois et l’eau. 

Pour l’économiser, toutes mes factures, mes relevés de banque me sont dorénavant envoyés par courriel.  

Bien que je vise le zéro papier, il m’arrive encore de recevoir certaines lettres par la poste.  

Dès que je reçois une lettre, j’informe l’expéditeur que je souhaite maintenant la version électronique du document. 

Je vous partage ici quelques petits gestes simples et peu coûteux. 

  • Avant de jeter un papier, je regarde si je peux m’en servir pour construire mon bloc note. Certains documents ne sont imprimés qu’en recto, le verso peut donc être réutilisé.  
  • Je conserve également les enveloppes et à l’aide d’un trombone ou d’une pince à linge, je réunis l’ensemble des papiers récoltés. C’est très utile lorsque l’on reçoit des informations par téléphone ou pour noter de petits rappels, les choses à faire pour la maison ou le travail. Il existe même plusieurs tutoriels très sympas sur internet pour fabriquer son carnet maison. Ils sont très faciles à réaliser par soi-même ou avec les enfants avec du fil, une aiguille, un peu de colle et du papier cartonné (un vieux calendrier, un ancien cahier ou une chemise de bureau) pour faire la couverture. 
  • Je me sers également du papier pour écrire ma liste de course. En plus de réutiliser le papier, cette astuce me permet également de limiter mes achats à ce dont j’ai vraiment besoin. En planifiant mes menus pour la semaine,  je limite le gaspillage.  
  • Apprendre l’origami ! Beaucoup de tutoriels en ligne peuvent vous aider à vous familiariser avec cette technique ancestrale. Relaxation et créativité sont au RDV.

Le site www.jaimemangerpasgaspiller.ca regorge d’informations utiles, de recettes faciles à réaliser et de conservation rapide de plusieurs aliments.