[email protected] (514) 447-6226 (Lajeunesse) | 514 856-9053 (Gouin) | 514-500-4956 (Villeray) | 514-500-4052 (Saint-Michel) | 514-500-5136 (Parc-Extension)

La modernisation de la consigne vs le conteneur de verre : lequel est notre champion ?

Rédigé par Justin Laperrière

Si vous avez suivi les nouvelles de fin 2021, il y a de fortes chances que vous ayez entendu de la publicité autour de l’élargissement et de la modernisation de la consigne au Québec. Le système de la consigne, en place au Québec depuis 1984, n’a guère évolué depuis. Heureusement, tout devrait changer à partir de 2023.  

Le système de consigne en place aujourd’hui

Au moment où j’écris ces lignes, notre système de consigne est très limité. On ne récupère que les boissons gazeuses et les bières. Oui, vous avez bien lu, ce ne sont pas les bouteilles qui sont consignées, mais bien leur contenu ! En effet, vous avez peut-être déjà remarqué que les canettes de jus de tomates, par exemple, ne sont pas acceptées dans la consigne. Sur ces dernières, on aperçoit uniquement la mention « recyclable ». La consigne d’aujourd’hui fonctionne bien, mais elle a une portée assez limitée.

L’élargissement et la modernisation de la consigne

Saviez-vous que l’élargissement de la consigne s’adresse à tous les contenants de boissons de type « prêt à boire » de 100 millilitres à 2 litres, qu’ils soient fabriqués à partir de carton, de plastique, de verre ou de métal. Ainsi, le jus de tomate en canette sera prochainement consigné ! Par ailleurs, il faut s’attendre à une augmentation du montant de la consigne. Cet accroissement devrait encourager plus de retours et moins de contenants abandonnés dans le bac de recyclage ou encore pire, dans la poubelle.

Les conteneurs en dépôt volontaire de verre

En contrepartie, les conteneurs de dépôt volontaire de verre, comme leur nom l’indique, acceptent uniquement cette matière ! Puisque le verre est facilement contaminable par les autres matières du bac vert, il s’agit d’une merveilleuse approche pour s’assurer d’un recyclage adéquat.

Aujourd’hui, ces conteneurs répondent à un réel problème et sont bien présents sur le terrain. N’hésitez pas à vérifier si vous en avez un près de chez vous et allez y déposer vos bouteilles de vin vides et vos anciens pots de sauce tomate !

Que faire quand on aura accès aux deux options?

En 2023, les contenants « prêt à boire » en carton, en plastique, en métal, et en verre pourront être déposés en consigne.

Pour les conteneurs de verre, tous les contenants sont acceptés et viennent donc compléter la consigne !

Sources :

Arrondissement Ahuntsic-Cartierville (2021). Ici, on récupère le verre, [En ligne]. https://montreal.ca/articles/ici-recupere-le-verre-7292

Consortium pour la modernisation de la consigne (2020). On réinvente la consigne, [En ligne]. https://onconsigne.ca/

Deloitte (2018). Étude sur les dépôts volontaires de verre, [En ligne]. https://www.recyc-quebec.gouv.qc.ca/sites/default/files/documents/etude-depots-volontaires-verre-sommaire.pdf

Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (2021). Modernisation des systèmes québécois de consigne et de collecte sélective, [En ligne]. https://www.environnement.gouv.qc.ca/matieres/consigne-collecte/questions-reponses-consigne-collecte.pdf

Opération Verre vert (s.d.). Pour sortir le verre du bac…, [En ligne]. https://verre-vert.ca/

Recyc-Québec (2020). Québec va de l’avant avec l’élargissement de la consigne., [En ligne]. https://www.recyc-quebec.gouv.qc.ca/communiques-de-presse/2020-quebec-va-de-l-avant-avec-l-elargissement-de-la-consigne/

Recyc-Québec (2021). Perception des québécois à l’égard de la modernisation et de l’élargissement de la consigne, [En ligne]. https://www.recyc-quebec.gouv.qc.ca/sites/default/files/documents/etude-citoyens-modernisation-consigne.pdf

Cuisiner ensemble pendant la semaine de relâche

Écrit par Glaucia Ferreira Santos

Si vous cherchez des activités à faire avec les enfants pendant la semaine de relâche, la cuisine peut être un bon choix!

La semaine de relâche, c’est idéal pour faire le plein de moments en famille, et pourquoi ne pas se retrouver ensemble dans la cuisine ?

Que ce soit pour initier les enfants plus jeunes ou pour apprivoiser les connaissances culinaires des plus âgés, profitez de ce moment pour découvrir le plaisir d’expérimenter de nouvelles recettes. En plus de passer d’agréables moments, cuisiner peut aider les enfants dans leur développement, en encourageant l’adoption de saines habitudes alimentaires et en les rendant plus autonomes.

Tout d’abord, il faut bien planifier les activités

La planification est toujours un excellent moyen d’éviter le gaspillage ! Cherchez des recettes qui privilégient les ingrédients que vous avez déjà dans le frigo ou oubliés dans le garde-manger. On peut trouver aisément des recettes dont certains ingrédients peuvent être facilement remplacés sans toutefois modifier le résultat final. Débutez par des plats simples à réaliser et appréciés de la famille, cela maintiendra l’intérêt des enfants à participer activement.

Une fois les recettes choisies, dressez une liste d’épicerie avec les ingrédients à acheter et, en magasin, tenez-vous-y pour éviter les achats impulsifs.

Tout est prêt ! Il est maintenant temps d’assigner les tâches aux membres de la famille, afin d’encourager le sens des responsabilités des enfants. Il est important de bien les superviser, d’adapter les travaux en fonction de leur âge et leurs compétences motrices et, enfin, de créer un environnement sécuritaire en expliquant ce qu’ils peuvent utiliser ou non.

Quelles tâches peut-on confier aux enfants ?

  • Laver les fruits et légumes
  • Déchirer des feuilles pour une salade
  • Couper des herbes avec des ciseaux de cuisine
  • Mesurer et mélanger les ingrédients
  • Casser les œufs
  • Garnir une pizza
  • Façonner les boules d’énergie
  • Pétrir la pâte et décorer des biscuits
  • Utiliser les petits électroménagers (mélangeur électrique, batteur électrique, robot culinaire) sous la supervision des adultes.

Envie d’être créatif.ve ?

Choisir des recettes est important pour guider l’activité, mais on peut aussi faire preuve de créativité, préparer une salade verte ou une salade repas, par exemple, peut devenir une belle expérience. Mélangez les couleurs et les saveurs ! Demandez à votre enfant ce qu’il aimerait ajouter en prenant en considération leurs suggestions et leurs goûts, mais essayez également de susciter la curiosité en introduisant de nouveaux aliments.

Avez-vous besoin d’idées ?

Voici deux suggestions super faciles, nutritives et amusantes !

https://cuisinonsenfamille.ca/fr/recettes/collation/boules-d-energie

https://naitreetgrandir.com/fr/etape/3-5-ans/alimentation/cuisiner-enfant/fiche.aspx?doc=carres-coco-choco

L’organisation est importante, principalement pour sécuriser l’espace, mais, soyez patient et acceptez les petits dégâts. En fin de recette, ce sera aussi un bon moment pour expliquer l’importance de l’hygiène et du nettoyage.

Finalement, ne vous attendez pas à des résultats parfaits et félicitez toujours votre enfant pour ses talents de cuisinier. Les encouragements l’aident à avoir confiance en ses habiletés.

References

WATT, Fiona. Je mamuse à cuisiner. Montréal, Éditions Heritage jeunesse, 2012, 195 p.

GOUVERNEMENT DU CANADA. Guide alimentaire canadien. Faites participer les enfants à la planification et à la préparation des repas. 2019. guide-alimentaire.canada.ca https://www.quebec.ca/sante/alimentation/reduire-gaspillage-alimentaire

https://cuisinonsenfamille.ca

https://naitreetgrandir.com