[email protected] (514) 447-6232 (Lajeunesse) | 514 856-9053 (Gouin) | 514-500-4956 (Villeray) | 514-500-4052 (Saint-Michel) | 514-500-5136 (Parc-Extension)

Ville en vert

Recycler ses mégots ? Bonne nouvelle pour les fumeurs et l’environnement au Canada !

recyclage mégots cigarette

Il est maintenant possible d’envoyer ses mégots par la poste afin qu’ils soient recyclés. En effet, contrairement à certaines croyances, non le mégot de votre cigarette n’est pas biodégradable !  

Recycler vos mégots : un jeu d’enfant ! 

Que vous soyez une entreprise ou un particulier, la procédure est très simple ! Il suffit de verser tous les déchets liés aux tabacs (sauf les cendres encore incandescentes) dans un contenant qui se ferme (Sac plastique, Zip lock, Tupperware, etc. …) en s’étant assuré au préalable que rien n’était encore allumé. 

Il vous suffit ensuite d’imprimer une étiquette sur le site de TerraCycle, de la coller sur le paquet et de poster le paquet. Tout cela gratuitement.  

TerraCycle, la fameuse entreprise du New Jersey, va alors séparer le papier et le tabac du filtre et les composter. Le filtre est transformé en granulés de plastique qui peuvent servir à fabriquer des palettes d’expédition, des cendriers ou des bancs publics par exemple. 

Ce que vous pouvez envoyer : 
  • Les cigarettes éteintes 
  • Les filtres de cigarettes 
  • Les restes de cigarettes 
  • Les cigares 
  • Le plastique des emballages de paquet (séparé ou non) 
  • Les papiers à rouler et les cendres.  

https://www.terracycle.com/fr-CA/brigades/cigarette-waste-fr-ca

Recycler pour aider des organismes de votre choix ! 

En plus de proposer une solution complète afin de débarrasser les trottoirs de Montréal des mégots, TerraCycle, lance un programme de récompense pour tous les participants afin d’inciter les gens à participer à l’initiative.  

Le principe est simple : 
Pour chaque livre (0,45 kg) de mégots de cigarette collectés dans le cadre de ce programme, un don de 1 $ sera fait à une association à but non lucratif ou à l’œuvre de charité désignée par la communauté. 

Pour cela, TerraCycle s’est associé au programme « Fini La Boucane Canada », pour intensifier le programme de recyclage de mégots national déjà initié par cette dernière. Bien qu’il y ait une certaine ironie derrière le fait qu’une multinationale du tabac lance une initiative pour diminuer la tabagie et la pollution qui en découle, nous pouvons au moins saluer le geste. 

Un programme qui fait ses preuves depuis 9 ans 

Depuis sa création en 2012, la compagnie a permis de collecter plus de 155 millions de mégots de cigarette, d’ouvrir plus de 5000 points de collecte au Canada et de distribuer plus de 1550 conteneurs de recyclage pour les mégots de cigarettes dans les dix provinces. 

Le nouveau partenariat mentionné plus haut a pour objectif de collecter chaque mois des centaines de milliers de mégots jetés par terre et dans les décharges. 

Au Canada, on estime que 8000 tonnes de mégots de cigarette sont jetées par terre chaque année, la plupart à moins de trois mètres d’un cendrier. Ceux-ci contiennent des filtres en acétate de cellulose, dont la décomposition peut prendre jusqu’à 15 ans. Selon un rapport de Statistique Canada datant de 2019, près de 15 % des Canadiens sont fumeurs. Avec un petit effort de la part des citoyens et un peu d’éducation, il n’y a plus qu’un pas pour que tout cela soit chose du passé.  

Si vous ou votre entreprise souhaitez en savoir plus sur le programme, vous trouverez plus de renseignements sur le site de TerraCycle. 

https://www.terracycle.com/fr-CA/brigades/cigarette-waste-fr-ca


Source :  

Les Québécois n’ont pas perdu leurs bonnes habitudes de recyclage de piles!

recyclage piles québec

Les Québécois ont recyclé l’an dernier plus de 1,2 million de kilogrammes de piles usagées sur un total record de 4,1 millions à l’échelle du pays !

Pourquoi recycler les piles ? 

  • Éviter le gaspillage des ressources naturelles rares comme le fer, zinc et nickel. 
  • Revaloriser les alliages et métaux (acier, ferromanganèse) qui sont utilisés dans de nombreuses industries. 
  • Éviter d’introduire dans les ordures ménagères des traces de métaux lourds contenus dans certains types de piles et batteries. 
  • Éviter d’introduire et disperser dans la nature des métaux lourds se révélant très toxiques pour l’homme, l’animal ou l’environnement. 

Où recycler mes piles ?

Si vous cherchez où vous pouvez jeter vos piles près de chez vous, vous pouvez vous rendre sur le site d’Appelarecycler.com, où vous trouverez une carte interactive vous indiquant certains points de collectes.  

Recyclage de piles : bilan 2020

En dépit de l’impact de la pandémie de COVID-19 sur les habitudes de recyclage, les Québécois et les Canadiens ont continué à recycler les piles usagées les détournant ainsi des sites d’enfouissement. 

« Les résultats des collectes de 2020 représentent l’engagement indéfectible des Canadiens en faveur du recyclage des piles et de la protection de l’environnement, malgré les défis qu’ils ont dû relever », a indiqué Appel à Recycler Canada Inc., par communiqué. 

Les provinces de l’Ontario, du Québec et de la Colombie-Britannique qui ont règlementé le recyclage des piles en fin de vie ont enregistré de meilleurs résultats en matière de collecte. 

L’Ontario a collecté, par exemple, 1,7 million de piles usagées en 2020. 

« Compte tenu des circonstances de l’année dernière, nous sommes plus que reconnaissants aux Canadiens de leur engagement continu à recycler leurs piles usagées et du rôle important qu’ils jouent pour aider à protéger notre environnement tout en assurant la sécurité de nos foyers et de nos communautés », a soutenu Joe Zenobio, président d’Appel à Recycler Canada Inc. 

Quelques 26 millions de kilogrammes de piles usagées ont été collectés depuis la création de l’organisme en 1997. 


Source :

https://getpocket.com/read/3260190283