[email protected] (514) 447-6232 (Lajeunesse) | 514 856-9053 (Gouin) | 514-500-4956 (Villeray) | 514-500-4052 (Saint-Michel) | 514-500-5136 (Parc-Extension)

Ville en vert

Animateur(rice) horticole

Ville en vert, créé en 1995 et porteur du programme éco-quartier pour les arrondissements d’Ahuntsic-Cartierville et Villeray–Saint-Michel−Parc-Extension, a pour mission de sensibiliser, d’éduquer, et de soutenir tant les citoyens que les organisations en matière de développement durable, principalement dans ces arrondissements. Par ses actions novatrices et engagées ainsi que par l’expertise diversifiée de son équipe, elle vise notamment à favoriser l’adoption de saines habitudes de vie et de comportements favorables à la protection de l’environnement.

Animateur(rice) horticole

Sous la responsabilité du chargé de projet, la personne s’assure de la communication, de l’animation, et de la coordination avec les groupes ciblés par les divers projets de Ville en vert dans l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville. Ses tâches seront les suivantes, sans s’y limiter :

Sous la responsabilité de l’équipe de direction, la personne embauchée sera responsable de la planification stratégique, budgétaire et technique ainsi que de la coordination du projet. Ses tâches incluront, sans toutefois s’y limiter :

Description des tâches :

  • Assister à l’élaboration de nouveaux potagers
  • Soutenir et appuyer les horticulteurs dans les jardins de production
  • Créer et animer des ateliers dans les garderies, écoles, organismes, résidences pour ainés, jardins collectifs
  • Animer des séances de jardinage dans les jardins collectifs et dans les résidences pour ainés
  • Animer des kiosques en agriculture urbaine lors d’évènements dans l’arrondissement
  • Assurer la communication auprès des partenaires et des bénévoles
  • Soutenir les familles et les personnes ainées participantes aux jardins collectifs
  • Collaborer à la gestion des emplois d’été
  • Rédiger des rapports d’activités
  • Contribuer, avec les membres de l’équipe, à l’entretien régulier des aires de travail
  • Toute autre tâche connexe à la mission de l’organisme

Exigences

  • Expérience en animation ou en vulgarisation scientifique
  • Grand intérêt pour l’agriculture urbaine, le jardinage et les questions environnementales
  • Études en animation travail social ou éducation
  • Pouvoir se déplacer à vélo
  • Excellentes connaissances de la langue française parlée et écrite, bonnes connaissances de la langue anglaise parlée, autre langue : un atout
  • Expérience du milieu communautaire : un atout

Compétences et aptitudes

  • Aime le travail manuel, en équipe et extérieur
  • Entregent et grande habileté à communiquer
  • Responsable, autonome, débrouillard et dynamique
  • Sens de l’organisation, développe des méthodes afin de structurer son travail
  • Grande forme physique et endurance

Conditions

  • 28 heures par semaine
  • Salaire : 18$/heure
  • Horaire de travail flexible, disponible les soirs et les fins de semaine lorsque requis
  • Durée du contrat : 20 semaines
  • Entrée en fonction : immédiate

Les candidats intéressés doivent faire parvenir un curriculum vitae accompagné d’une lettre de présentation aussitôt que possible, par courriel à : [email protected].

Nous vous remercions à l’avance de déposer votre candidature. Veuillez toutefois prendre en note que Ville en vert communiquera uniquement avec les personnes sélectionnées pour fixer une date d’entrevue.

Aucune information supplémentaire ne sera donnée par téléphone ou en personne.

Les bienfaits de la marche en nature

La pandémie, le télétravail, la fermeture des activités nous ont donné l’envie de trouver un moyen de sortir un peu de chez nous pour prendre l’air. La marche était la réponse parfaite à cela! Nous avons alors redécouvert nos propres quartiers et fait de nos marches quotidiennes une habitude agréable.

Marche naturelle vs urbaine

Bien que la marche dans tous les milieux soit bonne pour notre santé, elle apporte encore plus de bénéfices lorsqu’elle est en pleine nature. Et pour le prouver, une étude a sollicité deux groupes d’hommes afin de participer à un exercice de marche sur deux jours dans deux contextes différents. Le premier jour, le premier groupe devait marcher en milieu urbain tandis que le deuxième groupe marchait en milieu forestier. À la fin des 15 minutes de marche, les participants s’asseyaient durant la même durée. Le deuxième jour, les deux groupes renouvelaient l‘exercice de marche, mais permutaient d’endroits. Afin de mesurer l’effet de ces marches sur les participants, chaque personne portait un sac à dos avec un appareil de mesure de l’activité cardiaque et d’autres paramètres tels que la pression systolique (contraction du cœur). Les résultats ont démontré que l’activité cardiaque de même que la pression systolique de tous les participants étaient plus élevées lorsqu’il marchait en ville que lorsqu’ils marchaient en forêt. Ce qui signifie que le milieu dans lequel nous effectuons nos marches à un impact concret sur les bienfaits que nous retirons de cette activité. La marche en milieu naturel est donc encore plus bénéfique pour notre santé alors pourquoi s’en priver ?

Et les bains de forêts ?

Avez-vous déjà entendu parler de Shinrin-yoku ? Terme inventé au Japon par le ministère de l’Agriculture dans les années 1980.L’autrice Erin Niimi Longhurst le décrit comme suit dans son livre : « la pratique de la guérison par l’immersion dans la nature ». Il se traduit aussi par bain de forêt. Bien implanté au Japon, il consiste à simplement s’immerger en forêt notamment par la marche lente afin de profiter de ses bienfaits. Bien plus que simplement être en nature, les bains de forêt apportent leur bienfait sur notre santé grâce aux composants chimiques émis par les arbres, appelés les phytoncides que nous inhalons lors de nos immersions. Diverses études ont analysé ce phénomène et conclu que ces composantes chimiques permettaient de faire baisser la pression sanguine, l’agressivité, l’état dépressif et le stress! Elles stimuleraient même la créativité !

Certains thérapeutes des États-Unis prescrivent même cette activité ! Lors de votre prochaine marche en nature, respirez à plein poumon et prenez le temps d’être présent dans le moment ! Votre tête et votre corps vous remercieront !